Au fil des années, les obligations qui pèsent sur les Conseillers en Gestion de Patrimoine s’alourdissent et deviennent de plus en plus complexes. Les CGP ont l’obligation de rester informés de ces évolutions, malgré un quotidien bien rempli, afin d’adapter leur documentation et présenter des éléments conformes lors des contrôles.
Dans ce contexte, comment concilier le conseil aux clients, le suivi des évolutions liées aux produits financiers et la mise en conformité régulière ? Nous vous proposons un tour d’horizon des solutions existantes pour vous permettre de tout concilier efficacement !

 

1) Externaliser la gestion de sa conformité

Les + :
Vous faites appel à de véritables experts de la conformité. Leur métier : suivre les changements au fil de l’eau et vous conseiller sur tout ce qui a trait à la conformité : vos documents, vos obligations, les contrôles, etc. Un véritable accompagnement sur-mesure pour vous et votre cabinet, selon vos priorités, et qui s’adapte à votre mode de fonctionnement.


Les – :
S’offrir ce type de prestations nécessite de mobiliser un certain budget, qui n’est pas toujours disponible lorsque l’on débute son activité de CGP par exemple.
En conséquence, il y’a de fortes chances que vous ne fassiez appel à l’externalisation que de façon ponctuelle, avant un contrôle ou lors de grosses modifications de la législation en vigueur par exemple.

2) Recruter un responsable conformité :

Les + :
C’est le top du top ! Vous n’avez plus besoin de vous renseigner continuellement sur les changements en matière de conformité, votre responsable conformité (aussi appelé compliance officer) s’en occupe au quotidien pour votre cabinet. Il ou elle gère les changements documentaires et identifie les points de risque dans votre pratique afin de les corriger. Ce sera également la personne chargée du plan de contrôle et des échanges avec les auditeurs externes. 

Les – :
Malheureusement, cette solution aussi est coûteuse. Avec un salaire médian de 4 500€ brut par mois en France, elle implique un certain volume de chiffre d’affaires et donc une certaine taille de cabinet pour pouvoir l’assumer financièrement.

3) Retravailler les modèles de votre association professionnelle

Vous adhérez à une association professionnelle et utilisez comme base quotidienne les documents réglementaires qu’elle vous a fournis. Vous les avez à minima personnalisés à votre image (logo de votre entreprise, réécriture de certains textes…)


Les + :
C’est gratuit car vous le faites vous-même. Vous n’avez pas à financer un prestataire externe à votre cabinet pour vous rendre ce service.

Les – :
Cette adaptation des modèles prend beaucoup de temps et demande une certaine aisance sur Word pour parvenir à un rendu satisfaisant et professionnel. Modifier ces documents comporte aussi un risque d’erreur. En effet, sans une veille attentive, vous ne serez pas toujours informé.e de la mise à jour en matière de conformité et risquez de continuer à utiliser des documents obsolètes. 

4) Opter pour une solution digitale : Elwin

Enfin, il est possible de choisir un logiciel de gestion de la conformité pour vous assister sur ce volet. C’est la raison d’être d’Elwin, c’est pourquoi nous allons vous parler plus en détail de ses caractéristiques. 

Les + :
Elwin a de nombreux avantages : vous générez automatiquement vos documents réglementaires selon les modèles de votre association. Notre Responsable Conformité suit attentivement les évolutions réglementaires et s’assure que le logiciel soit toujours à jour. Non seulement vous gagnez un temps précieux grâce à la génération de documents, mais en plus vous êtes assuré.e d’être à jour dans votre conformité.
De plus, vous bénéficiez d’un archivage centralisé de tous les documents et de la possibilité de les télécharger en un clic. Pratique en cas de contrôle !
Enfin, l’investissement financier est faible : Elwin ne vous coûtera que 99€HT par mois pour un usage illimité, soit bien moins qu’un consulting conformité ponctuel ou qu’un salaire supplémentaire.


Les – :
Nous n’en avons pas trouvé !

En résumé, s’il existe plusieurs alternatives à votre gestion de la conformité, certaines ne sont accessibles qu’à un certain type de CGP (cabinet avec un grand nombre de conseillers). Une solution digitale reste la plus universelle puisqu’elle permet, quelle que soit la taille du cabinet, d’assurer votre conformité tout en vous faisant gagner du temps et ce, pour un investissement peu élevé.

Ça vous a plu ? Ne vous arrêtez pas en si bon chemin, découvrez nos articles liés :

6 bonnes raisons de choisir l’assistant digital Elwin