Les sociétés de gestion réunies au sein de l’ASPIM (Association Française des Sociétés de Placement Immobilier) ont souhaité revoir la répartition fonds d’investissement non cotés (SCPI et OPCI grand public) afin de la rendre « plus explicite et permettre une meilleure comparabilité entre les véhicules ».

La raison est liée à la réorientation progressive des investisseurs vers de nouveaux types d’actifs autres que l’immobilier de bureaux, mais également à une volonté d’avoir une meilleure comparabilité entre les types d’actifs. 

En effet, les thématiques telles que l’hôtellerie, la santé, l’éducation, la logistique et le résidentiel géré ont pris une part croissante dans l’univers d’investissement des fonds.

> Rappelons que la stratégie bureaux, autrefois très dominante, ne représentait qu’environ la moitié de la collecte nette au 1er semestre 2021, alors que le thème émergent de la Santé et éducation en a capté presque 25 %.

Par conséquent, les quatre catégories actuelles (bureaux, commerces, spécialisées, diversifiées) sont remplacées par une segmentation du marché selon sept typologies prépondérantes d’investissement, auxquels s’ajoutent de nouveaux seuils définissant les stratégies diversifiées. 

Pour les stratégies immobilières non diversifiées, les typologies prépondérantes identifiées par l’ASPIM sont les suivantes :

  • Stratégie à prépondérance Bureaux
  • Stratégie à prépondérance Commerces
  • Stratégie à prépondérance Résidentiel (dont géré)
  • Stratégie à prépondérance Logistique et locaux d’activités (dont locaux industriels)
  • Stratégie à prépondérance Hôtels, tourisme et loisirs (dont hôtellerie de plein-air)
  • Stratégie à prépondérance Santé et éducation (dont Ehpad, centres de santé, écoles, crèches)
  • Stratégie à prépondérance alternative : toute autre typologie n’entrant dans aucune des propositions précédentes (exemple : secteur des infrastructures)

 

Une stratégie immobilière d’un fonds d’investissement pourra être qualifiée de diversifiée seulement si le fonds cible au moins trois typologies d’actifs différentes, sans qu’aucune ne dépasse 50% de l’allocation totale en valeur. 

nouvelle_classification_economique_SCPI

SCPI et OPCI : une nouvelle classification en marche | Crédits photo : ASPIM

Cet article vous a intéressé ?

Ne vous arrêtez pas en si bon chemin, nous avons encore pleins d’autres sujets susceptibles de vous plaire ! 👇

– Fonds immobiliers non cotés : hausse des performances au premier semestre

– Critères ESG, entre intérêt et incompréhension des Français.

banniere_elwin